top of page

Les conseils & astuces de CELLART : le choix du vin (3/6)

Astuce 3/6 : Restez curieux et ouvert d'esprit

Choisir un vin peut parfois s'avérer compliqué lorsqu'on fait face à un rayon de dizaines et dizaines de bouteilles aux étiquettes toutes différentes provenant des quatre coins de la France (ou même de l'étranger).
Heureusement CELLART est là pour vous aiguiller. Dans cette série consacrée au choix du vin, on vous donnera quelques conseils d'experts pour bien choisir votre prochaine bouteille !



Si l’on dit souvent que la curiosité est un vilain défaut, dans le vin c’est un atout indéniable. Pour ne pas être condamné à boire toute votre vie le même Bordeaux charpenté aux arômes de fruits rouges ou le même Chablis, il faut goûter hors des sentiers battus.


N’ayez pas peur de dépassez vos idées préconçues et oser choisir des vins que vous n’avez pas l’habitude de consommer. Car dans le vin comme dans la gastronomie, il n’y a pas de fumée sans feu. Il y a tant de vins à découvrir, de régions, d’appellations de styles différents. Il serait bien fade de se contenter de valeurs sûres.

En fonction de votre degré de curiosité, vos dégustations doivent comporter une certaine part de vins “découverte”, afin d’habituer vos papilles à de nouvelles saveurs, de nouvelles sensations. Combien d’enfants aiment les huîtres en bas âge ? Pourtant ces mêmes fruits de mer font le bonheur des plus grands quelques années plus tard. C’est bien la preuve que les goûts évoluent en fonction des aliments que l’on est amené à manger, du contexte dans lequel on grandit, et de sa curiosité gustative.


Par ailleurs, ne vous contentez pas de vos premières impressions et des idées que vous vous faites d’un certain vin, car vous aurez toujours de bonnes surprises si l’on vous aiguille. Plus vous goûtez de vins différents, plus vous serez susceptibles d’en apprécier davantage et plus le vin deviendra un terrain de jeu pour vous.


En France plus qu’ailleurs, le vin est un milieu encore parfois traditionnel où les clichés persistent. Non, les vins alsaciens ne sont pas tous sucrés. Non, tous les vins du Languedoc ne sont pas des rouges charpentés qui titrent à 15°. Ces généralités sont bien loin de la réalité. Dans toutes les régions de nouveaux vignerons s’installent et innovent pour apporter des interprétations différentes du terroir et des traditions locales.


Vous aimez le Pinot Noir ? Alors on vous fera découvrir un Pinot Noir du Languedoc en appellation Limoux, sur le terroir de la Haute-Vallée. Le vin rivalise avec de grands crus bourguignons.

Vous n’appréciez pas le caractère variétal du Sauvignon Blanc dans les Sancerre ? On vous fera déguster la cuvée Harmonie du Domaine Vincent Pinard, qui s’approche d’un style bourguignon par son élevage et sa texture soyeuse.


Dites-vous que des pépites existent dans toutes les régions, il suffit de les dénicher.


Prochain article à paraître dans la même série : "La question qui fâche : le prix d'un vin"

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page