top of page

Les conseils & astuces de CELLART : le choix du vin (1/6)


Astuce 1/6 : Faites des parallèles entre vin et gastronomie

Choisir un vin peut parfois s'avérer compliqué lorsqu'on fait face à un rayon de dizaines et dizaines de bouteilles aux étiquettes toutes différentes provenant des quatre coins de la France (ou encore pire de l'étranger).
Heureusement CELLART est là pour vous aiguiller. Dans cette série consacrée au choix du vin, on vous donnera quelques conseils d'experts pour bien choisir votre prochaine bouteille !



Le vin et la gastronomie sont deux univers parallèles qui mobilisent les mêmes sens. Ce n’est pas par hasard que souvent, lorsqu’on décrit un vin, on lui attribue des arômes d’aliments. Tandis que beaucoup de vins rouges porteront par exemple des marqueurs de fruits rouges, certains vins blancs exaltent des arômes de fruits blancs, d’agrumes ou encore de fruits à coque. Ces saveurs proviennent pour certaines des cépages, et pour d’autres des méthodes de vinification. L’élevage en fûts de chêne peut se traduire par des arômes de beurre, de pain grillé, de brioche.


Lorsque l’on choisit un vin, il n’est donc pas anodin de réfléchir à ses préférences alimentaires, aux goûts et saveurs que l’on apprécie. Mais aussi aux sensations gustatives que l’on recherche dans les aliments. L’acidité, l’amertume, la sucrosité ou la minéralité sont souvent de bons indicateurs de notre sensibilité à tel ou tel aliment.


Si vous appréciez par exemple les plats acides, frais et ciselés (un dessert à base d’agrumes ou un Céviche), il y a de fortes chances pour que vous soyez sensibles à ces mêmes indicateurs dans un vin comme le Muscadet, un Chenin de Loire ou un Riesling d’Alsace. Au contraire, si vous aimez les plats en sauce, l’onctuosité de la crème ou le côté réconfortant et délicat d’une velouté, des vins plus riches avec davantage de matière et de maturité devraient vous plaire, comme un Bourgogne blanc élevé en fût, ou un vin blanc de la Vallée du Rhône.


Établir des parallèles avec la gastronomie vous permettra de mieux cibler vos goûts et vos préférences œnologiques. Enfin, si vous aimez tout, le plus difficile sera alors de choisir, alors soyez curieux et laissez-vous surprendre !



Prochain article à paraître dans la même série : "Faites marcher votre mémoire"
103 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Коментарі


bottom of page