top of page

Le Languedoc : un trésor viticole méconnu

“Chaud”, “Méconnu”, “Bon rapport qualité prix”, “Vins pas chers”, “Grenache”, “Alcool”

Ces mots reflètent les préjugés que beaucoup ont encore du Languedoc, en tant que région viticole. C’est d’ailleurs ce qu’ont répondu les 12 professionnels qui ont participé à la première édition du Languedoc Camp organisé par le CIVL.


Et pourtant cette région a bien plus à offrir. Pendant ces deux jours d’immersion proposés par l’interprofession, avec un focus sur les appellations Limoux et Cabardès, nous avons découvert la richesse, la diversité, la liberté d’esprit et la force de caractère des vignerons. Mais aussi la qualité générale des vins, qui en l’espace de quelques années ont réalisé un bond qualitatif non négligeable.


Retour en quelques mots sur cette (re)découverte des vins du Languedoc.




Languedoc la diversité

Le Languedoc c’est 300 vignerons répartis sur 40.000 hectares de vignes, qui représentent 23 AOP et où 26 cépages sont autorisés. Des chiffres à faire tourner la tête mais qui reflètent l’extrême diversité des terroirs, des climats, des expositions, des cépages et des styles de vinifications. Ces facteurs résument bien la pluralité et la quasi infinité de combinaisons possibles.


Prenons un exemple concret. Limoux est une appellation encore enfermée dans l’image de la fameuse Blanquette. C’est une des 23 Appellations où sont élaborés une multitude de vins différents, sur 4 terroirs bien distincts. Parmi les effervescents on peut citer, en plus de la Blanquette, le Crémant de Limoux, à base de Chardonnay et de Pinot Noir, et le Limoux méthode ancestrale.


Le climat y est particulièrement propice à l’élaboration de vin blanc à partir de Chardonnay, de Chenin et de Mauzac. Tandis que le terroir d’Autan et le terroir Méditerranéen produisent des Chardonnay charpentés et riches, le terroir Océanique et la Haute Vallée, eux, bénéficient respectivement de l’influence de l’Océan Atlantique et des Pyrénées, et permettent ainsi la production de vins plus tendus et plus élégants.

Les rouges, quoiqu’encore confidentiels, sont de très haut niveau. En raison de l’influence océanique, les assemblage sont aussi atypiques que convaincants : les Limoux rouges doivent comporter au minimum 50% de Merlot, et peuvent être complétés par de la Syrah, du Grenache, du Cinsault et d’autres cépages typiques du sud de la France.


Mais ne vous laissez pas influencer par les mots qui chantent et la rusticité de la région (sans directement citer le cassoulet) ! Nous avons été surpris par la production de Pinot Noir dans la Haute Vallée, et bluffé par leur qualité. Certains n’ont rien à envier à de grands vins de Bourgogne.




Languedoc l’authenticité

L’authenticité est un fil conducteur dans cette région, où il fait bon vivre et où on se sent bien. Elle se traduit par une forme de simplicité avec un retour aux vraies valeurs, au partage et à la convivialité. Cet état d’esprit est profondément ancré dans la région, et nous a été démontré à de nombreuses reprises pendant les deux jours d’immersion.


L’authenticité se retrouve tout d’abord chez les locaux. L’accent chante, nous sommes épanouis. Toutes les personnes rencontrées sont d’une générosité incroyable, bienveillantes et dégagent une joie de vivre réconfortante. Cette authenticité se traduit aussi par une certaine force de caractère, qui leur vient tout droit de l’histoire de la région. Au fil du temps les vignerons se sont battus pour faire reconnaître leur appellations, pour imposer des règles en vue d’améliorer la qualité des vins. Souvent cette lutte s’est faite par une démonstration de force, pas toujours pacifique. Mais chaque combat s’est soldé par un changement, une innovation, une évolution. C’est cette force de caractère qui forge l’identité de la région encore aujourd’hui, c’est ce qu’on aime et c’est ce que l’on recherche dans le Languedoc.


L’authenticité se retrouve ensuite dans la nature, qui a conservé son caractère sauvage, indompté et rustique. La nature est reine dans ce paysage viticole sudiste. Elle impose son respect et dicte la vie au quotidien. Les vins qui en résultent préservent ce supplément d’âme qui traduit le caractère préservé de la nature, le climat unique, le terroir pur et complexe. Le Languedoc est une région à la biodiversité somptueuse.


C’est enfin l’authenticité des vins qui se démarquent par leur profondeur. Sans parler de qualité, les vins ont une réelle âme, et reflètent les femmes et hommes qui ont œuvré à son élaboration. Beaucoup de vins dégustés ont une belle matière, une texture intéressante qui témoigne d’un vrai engagement dans la vigne et le chai. L’authenticité se traduit également par une grande diversité. Les vins ne sont ni standardisés ni codifiés. La grande diversité de cépages et de climats permet de produire des vins sensiblement différents, chacun exprimant à sa façon son terroir et sa face du Languedoc.





Languedoc la qualité

Oui oui, nous ne pourrions achever cet article sans parler de la qualité des vins. Car oui le Languedoc ne se résume pas à la Blanquette et aux rouges qui tachent. La région a bien plus à offrir, et regorge de trésors.

Pour ce faire, voici quelques-uns des coups de cœur des cuvées dégustées.


Domaine Delmas


Situé à Limoux, Baptiste reprend les rênes du domaine familial et travaille en rupture avec le style d’avant. Les vignes sont plantées en altitude autour d’Antugnac, un des 4 terroirs de l’appellation, sur des coteaux escarpés. Si le domaine jouit d’une certaine réputation, les vins de Baptiste sont encore relativement confidentiels mais très prometteurs. Ses vins sont précis, élégants et mettent merveilleusement en avant les cépages locaux. En particulier L’envol, assemblage de Mauzac et de Chenin élevé 12 mois en barriques (que 2100 bouteilles produites) et le Passeur (une majorité de Chardonnay complété par du Mauzac et du Chenin).





Domaine Mouscaillo


Les vins du domaines sont aussi variés qu’intéressants et merveilleusement équilibrés par la combinaison des influences de 3 climats distincts (Méditerranéen, Atlantique et Pyrénées). Les crémants impressionnent par leur structure, leur complexité, et leur style résolument Champenois. Le Crémant de Limoux Brut Nature est un assemblage de Chardonnay à 70%, Pinot Noir à 20% et de Chenin à 10%, lui apportant une tension fruitée et saillante. Les raisins sont cueillis légèrement en sur-maturité (12°) ce qui apporte de la richesse et une certaine onctuosité, rappelant les longs élevages champenois.






Château la Négly


Le Château Négly est situé dans le massif de La Clape, sur la côte Méditerranéenne. Il jouit d’un climat assez exceptionnel avec les Pyrénées d’un côté, la Méditerranée de l’autre, et un très bon ensoleillement. La propriété élabore des cuvées parcellaires conçues comme des vins de garage du bordelais, et certaines cuves sont produites en quantités très limitées (ce qui explique aussi leur prix, qui atteignent plus de 130€). Cependant la qualité est au rendez-vous, et les cuvées « entrée de gamme » sont aussi intéressantes que soignées, avec de belles concentrations et de beaux volumes en bouche. Nous avons été subjugués par la cuvée Falaise, d’une superbe concentration avec beaucoup de fraîcheur, de tanins mûrs et suaves sur des arômes de framboise, de chocolat et d’olive noire.



“Diversité”, "Accueil", “Chaleureux”, “Richesse”, “Subtilité”, “Soleil”, “Climats”

Ce sont ces mots qui ont clôturé le Languedoc camp, énoncés par les mêmes personnes. La preuve que 2 jours ont suffi pour faire évoluer les mentalités et pour casser les codes.

Nous tenons à remercier chaleureusement le Languedoc pour leur accueil et pour l’organisation de ce séminaire.


Kieran & Pierre

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page